Bref historique

L'AVS

L’origine de l’AVS remonte à 1925, lorsque le peuple suisse vota et approuva les nouveaux articles 34 quater et 41 ter de la Constitution fédérale. La Confédération se vit ainsi chargée d’introduire l’AVS par voie législative. Les ressources provenant de l’imposition du tabac et des boissons distillées furent réservées pour financer l’AVS. Mais suite à la crise économique et à l’insécurité politique, l’AVS fut portée sur une liste d’attente. Ce n’est que le 6 juillet 1947 que le peuple suisse adopta la loi sur l’AVS. Elle entra en vigueur le 1er janvier 1948. Les premières rentes ont donc été versées à partir de cette date. 

La Caisse cantonale vaudoise de compensation

Avant 1948, la Caisse vaudoise de compensation pour mobilisés - chargée de verser des subsides aux militaires - gérait conjointement la Caisse générale d'allocations familiales créée en 1943 et avait déjà son siège à Montreux-Clarens.
Puis la Loi vaudoise du 8 septembre 1948 concernant l'assurance-vieillesse et survivants a créé la Caisse cantonale vaudoise AVS, dont l'activité avait débuté le 1er janvier 1948. La Caisse AVS constituait l'une des sections administratives du groupement intitulé à l'époque "Caisse cantonale de compensation de l'assurance-vieillesse et survivants, des allocations familiales et aux militaires".
La Caisse cantonale AVS a obtenu l'autorisation de continuer de gérer conjointement la Caisse générale d'allocations familiales, qui se dénomme Caisse cantonale d'allocations familiales depuis le 1er janvier 2009.