COVID-19 Allocation pour perte de gain dans le cadre des mesures contre le coronavirus

Page mise à jour le 7 septembre 2021

ACTUALITÉS POUR NOS AFFILIÉS INDÉPENDANTS ET ASSIMILABLES

Retrouvez l'ensemble des actualités liés aux APG-COVID jusqu'au 31 août 2021 sur cette page. 

7 septembre 2021
Informations sur les APG-Covid suite aux derniers assouplissements

À partir du mois de septembre 2021, il ne sera plus possible de demander le versement d'APG au motif d'une annulation d'une manifestation (hormis s'agissant des grandes manifestations soumises à autorisation de l'autorité cantonale compétente.) Des demandes rétroactives peuvent toujours être effectuées. 

Les personnes concernées qui subissent une perte de gain en raison de restrictions encore en vigueur peuvent faire valoir le droit à l'APG-Covid fondé sur la limitation significative de l'activité. 

A ce sujet, nous rappelons ici que l'une des conditions d'octroi de ces allocations est que la baisse de chiffre d'affaires soit liées à une mesure édictée par les autorités. Lors de l'analyse des demandes du mois de septembre 2021, seules celles qui remplissent cette condition pourront être validée. Nous vous invitons donc à être précis lors de vos prochains dépôts. 

 

A noter

- Vous pouvez calculer le pourcentage de perte de votre chiffre d'affaires grâce à notre feuille de calcul.

ACTUALITÉS POUR NOS AFFILIÉS ET ASSURÉS

 

17 septembre 2021

Durée de validité des APG-Covid pour les personnes vulnérables prolongée  

En date du 25 août 2021, pour les personnes vulnérables, le Conseil Fédéral a décidé que le droit à l'APG-Covid est prolongé jusqu'au 31 octobre 2021 ou jusqu'à entière vaccination.

Le délai pour les demandes de prestations est toujours fixé au 31 mars 2022.  

 

A noter 
- qu'une seule et même demande doit être déposée pour toute la durée de l'interruption (soit du 18 janvier au plus tôt jusqu'au 31 octobre 2021 au plus tard).
- que les indépendants et dirigeants salariés ont également droit à cette APG-COVID s'ils en remplissent les conditions

 

 

DÉPOSER UNE DEMANDE
(régime APG-COVID valable dès le 17 septembre 2020)

Les demandes APG-Covid sont à déposer
d'ici le 31 mars 2022 au plus tard


 Avant de nous contacter...

 

 

ONT DROIT À L'ALLOCATION...

  • Les indépendants ou les personnes dont la position est assimilable à celle d’un employeur et les conjoints/partenaires qui :
    doivent fermer leur entrepriseen raison de mesures cantonales ou fédérales; Ce droit n'est plus ouvert à partir de juin 2021. (Une demande rétroactive au 17 septembre 2020 reste possible)
    - sont concernés par l’interdiction des manifestations ou dont la manifestation a été annulée en raison de mesures cantonales ou fédérales; Ce droit n'est plus ouvert à partir de septembre 2021 (une demande rétroactive au 17 septembre 2020 reste possible), sauf en cas d'annulation de manifestations soumises à autorisation de l'autorité cantonale compétente; ou
    - ont un revenu annuel soumis à l'AVS en 2019 supérieur à CHF 10'000.00 et qui voient leur chiffre d'affaire mensuel réduit à cause des mesures prises par les autoritésd'au moins 30% (55% du 17 septembre au 18 décembre 2020, 40% du 19 décembre 2020 au 31 mars 2021) par rapport au chiffre d'affaire mensuel moyen des années 2015-2019 pour autant qu'ils subissent une diminution de revenu ou de salaire.
    • Pour le droit à l’allocation jusqu’au 18 décembre 2020, une baisse du chiffre d’affaires de 55 % est déterminante. Le seuil de 40 % s’applique à partir du 19 décembre 2020. Toute personne faisant état, au mois de décembre, d’une baisse du chiffre d’affaires d’au moins 40 % mais inférieure à 55 % aura droit à une allocation sur cette base dès le 19 décembre 2020. Le mois entier est pris en compte pour la diminution du chiffre d’affaires. Les personnes qui subissent une baisse du chiffre d’affaires d’au moins 55 % en décembre auront droit à une allocation pour l’entier du mois civil.
  • Les parents d'enfants de moins de 12 ans qui doivent interrompre leur activité lucrative parce que la garde de leurs enfantspar des tiers n’est plus assurée en raison d'une fermeture temporaire de la structure d'accueil ou d'une quarantaine du fait des mesures prises par les autorités. Il en va de même pour les parents de jeunes adultes de plus de 12 ans et de moins de 20 ans souffrant d'un handicap qui ne peuvent plus fréquenter un centre de réadaptation ou une école spéciale.
  • Les personnes placées en quarantaine par un médecin ou par les autorités (sans être elles-mêmes malades et qui ne sont pas dans l'attente du résultat d'un test de dépistage du Covid) et qui doivent interrompre leur activité lucrative ou s'ils reviennent d'un pays mis sur la liste rouge, pour autant qu'il n'y figurait pas au moment du départ. Les personnes qui ont été testées positives au coronavirus n'ont pas droit à l'allocation pour perte de gain COVID-19.
  • Les salariés et les personnes exerçant une activité indépendante qui appartiennent à la catégorie des personnes vulnérables, à condition qu'ils ne puissent pas exercer leur activité lucrative depuis leur domicile et subissent donc une interruption de leur emploi. Les personnes vaccinées ne sont plus considérées comme vulnérables dès lors que la vaccination a été entièrement administrée. En outre, dès le 1er juillet 2021, les personnes guéries ne sont pas considérées comme vulnérables durant six mois à compter du 11e jour suivant la confirmation de l'infection. Votre demande doit être accompagnée d'un certificat médical attestant que vous appartenez au groupe des personnnes vulnérables. De plus, dès le 1er juillet 2021, un certificat médical actualisé doit nous être transmis pour tous les dossiers en cours. 

 

DURÉE DU DROIT À L'ALLOCATION
ET FRÉQUENCE DES DEMANDES À DÉPOSER

Il n'est plus possible de déposer une demande pour des APG pour la période du 17 mars au 16 septembre 2020.
Dès le 17 septembre 2020, la durée du droit aux allocations et la fréquence de dépôt de vos demandes sont les suivantes:

ll est impératif de présenter
une nouvelle demande par mois pour...

 

Présenter qu'une seule demande pour toute la durée du droit pour...

... les indépendants ou personnes dont la position est assimilable à celle de l'employeur dont la fermeture de l'établissement a été ordonnée par les autorités
Le droit existe pour toute la durée de la fermeture. 

... les indépendants ou personnes dont la position est assimilable à celle de l'employeur exploitant des espaces extérieurs d'établissement de restauration (également à l'emporter), de bars et boîtes de nuit
Le droit à l'allocation s'éteint en principe lorsque l'interdiction d'exploitation des espaces intérieurs est levée.

... les indépendants ou personnes dont la position est assimilable à celle de l'employeur touchés par l'interdiction d'une manifestation
Chaque mois au cours duquel une manifestation a été annulée donne droit à un octroi pour l'ensemble du mois civil. 

... les indépendants ou personnes dont la position est assimilable à celle de l'employeur dont l'activité se trouve significativement limitée en raison des mesures de lutte contre le coronavirus
Chaque mois au cours duquel les conditions sont remplies (diminution du chiffre d'affaire + perte de revenu) donne droit à un octroi pour l'ensemble du mois civil.

 

... les parents devant interrompre leur activité car la garde de leur enfant n'est plus assurée
Le droit à l'allocation prend effet dès le quatrième jour qui suit la fermeture de l'institution ou la mise en quarantaine du tiers (délai de carence de trois jours). Le droit prend fin lorsque la garde habituelle est de nouveau possible.

... les personnes mises en quarantaine (ordonnée par une autorité)
Le droit prend naissance le jour à partir duquel toutes les conditions d'octroi sont remplies pour une durée maximale de 10 jours. A compter du 8 février 2021, l'allocation perte de gain coronavirus est limitée à 7 indemnités journalières au lieu de 10.

... les salariés et les indépendants qui appartiennent à la catégorie des personnes vulnérables qui doivent interrompre leur activité professionnelle
Le droit prend naissance le jour à partir duquel toutes les conditions d'octroi sont remplies, mais au plus tôt le 18 janvier 2021. Le droit prend fin dès que la personne vulnérable peut reprendre l'activité lucrative ou a été entièrement vaccinée, mais au plus tard le 31 octobre 2021.

À SAVOIR

L'APG-Covid est subsidiaire, c'est-à-dire que si l'ayant droit perçoit déjà des prestations d'une autre assurance sociale ou privée, il ne peut pas prétendre à la présente allocation.

Les employés qui bénéficient de l'indemnisation pour réduction de l'horaire de travail ne peuvent pas prétendre à la présente allocation pour les mêmes jours indemnisés.

Nous ne pouvons traiter que les demandes des indépendants et des salariés dont l'entreprise est affiliée à la Caisse cantonale vaudoise de Compensation AVS (CCVD) ou auprès de la Caisse AGRIVIT (Caisse de compensation AVS agricole, viticole et rurale). Si vous êtes affilié à une autre Caisse AVS, merci de prendre contact directement avec cette dernière.

 

LES AUTRES MESURES

La notion de "cas de rigueur" correspond à une aide cantonale versée par le Canton Vaud aux entreprises
(raison individuelle, sociétés de personnes et personnes morales). Notre Caisse n'est pas compétente en la matière.
Ces aides financières peuvent être demandées en cliquant sur ce lien.

Retrouvez toutes les mesures cantonales de soutien en lien avec l'économie sur vd.ch

 

POUR TOUTE QUESTION...

apgcovid(at)avs22.vd.ch.

 

RESTEZ INFORMÉS, INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER